✨ PEPITE ✨ Altrimenti

Aujourd’hui on vous partage notre dernière découverte coup de coeur : l’initiative Altrimenti, qui lutte pour une cause qui nous est chère : la lutte anti-gaspillage !

Samanta, italienne passionnée par l’alimentation durable, s’est lancé dans cette aventure dans le but de développer un projet « capable de conjuguer protection de l’environnement, prévention et réduction des déchets, tradition culinaire ainsi que culture et convivialité. » 

3 raisons de vous convaincre qu’il s’agit d’une vraie pépite :

🥕 Aujourd’hui 1/3 de la production alimentaire part à la poubelle, sans être consommer. Autant dire que de telles initiatives sont plus que les bienvenues !
🥕Altrimenti agit à la fois sur la sensibilisation pour faire évoluer les pratiques, mais aussi sur l’offre en proposant des produits uniques et accessibles
🥕 On adore cette approche d’une alimentation durable synonyme de plaisir et qui perpétue les traditions culinaires 

Samanta a accepté de répondre à nos questions ! Découvrez son interview:

 1 – Bonjour Samanta, peux-tu te présenter rapidement ? (Parcours et genèse du projet) 

Je m’appelle Samanta, je suis italienne, originaire de Naples. Economiste de l’environnement de formation, curieuse de nature et passionnée de cuisine, je me suis très vite intéressée aux liens entre l’alimentation, l’environnement et la société. Grâce à ma grand-mère, je me suis imprégnée dès mon enfance des gestes simples et authentiques de la cuisine italienne, des recettes et de leurs histoires.

Je souhaitais donc créer un projet capable de conjuguer protection de l’environnement, prévention et réduction des déchets, tradition culinaire ainsi que culture et convivialité. Et c’est en 2016 que je me suis lancée dans l’aventure Altrimenti pour accompagner les citoyens dans la transition écologique et alimentaire tout en redécouvrant le plaisir du bien manger et la culture de l’alimentation durable. 

 Altrimenti, Kesako? 

 Basée à Paris et présente dans tout l’Est Parisien, l’association Altrimenti – « Autrement » en Italien – a pour mission de sensibiliser à l’anti-gaspillage et promouvoir une alimentation durable et responsable pour tous. 

A partir de la récupération d’invendus alimentaires, nous proposons des recettes populaires et gourmandes pour apprendre à cuisiner les produits déclassés et les parties habituellement délaissées (fanes, épluchures,) à travers des ateliers, des dégustations pédagogiques et des animations. Toute l’équipe Altrimenti oeuvre à faire évoluer ces nouvelles pratiques culinaires et ainsi faire du potentiel déchet une véritable ressource pédagogique, culturelle, environnementale et sociale. 

En complément des activités de sensibilisation, nous fabriquons également des conserves italiennes 100% naturelles, authentiques et originales à partir de légumes et de leurs parties délaissées écartés des circuits de distribution. Altripasti est ainsi la première production artisanale de pesto et de giardiniera anti-gaspi en France préparés avec beaucoup de créativité et d’attention au détail pour offrir des produits uniques et de qualité. L’activité de production permet de créer de l’emploi pour personnes en situation de précarité en région parisienne. 

 Selon toi, quels sont les enjeux du gaspillage aujourd’hui ? 

 Les enjeux du gaspillage sont nombreux sur toute la chaîne alimentaire : du producteur de fruits et légumes jusqu’au consommateur. Selon le Ministère de l’Agriculture, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées en France chaque année. Au-delà de l’enjeu éthique, social et économique (perte évaluée à 16Mds € à l’échelle nationale), le gaspillage alimentaire provoque un fort coût environnemental. Cette nourriture non consommée a nécessité la mobilisation de terres cultivables, d’eau, d’énergie et des ressources pour être produite, transportée, conditionnée, cuisinée puis détruite après avoir été jetée. 

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire c’est nécessaire de faire évoluer les modes de production et de consommation, proposer des produits zéro-déchet, relocaliser la production…,mais surtout sensibiliser et impliquer l’ensemble des acteurs concernés. 

Notre credo : Pour Altrimenti, la lutte contre le gaspillage alimentaire permet d’avoir un regard innovant et unique sur les patrimoines culinaires et la tradition. Se nourrir des connaissances et savoir-faire du passé, les mettre au goût du jour et les valoriser avec créativité, permet à chacun de mieux maîtriser son alimentation tout en contribuant au changement sociétal et à la construction d’un futur durable. 

Un conseil anti-gaspi à appliquer chez soi ? 

Penser que : « rien ne se perd tout se cuisine » ! 

Ne plus jeter ses épluchures, tiges, fanes, trognons ou pains secs mais trouver des astuces créatives pour les transformer : gnocchi au pain sec, pesto de fanes de carottes, panzanella,…on ne manque pas d’idées de recettes en tout cas ! 

Pour en savoir plus rdv sur : http://www.altrimenti-asso.org/w/

PEPITE #1 Yotam Ottolenghi

A la chaire ANCA, on aime vous partager nos découvertes, nos coups de coeur, nos pépites… On se dit que si ça nous inspire, cela devrait vous inspirer aussi ! Et comme on y tient à ces pépites, on a décidé d’en faire une rubrique à part entière, un nouveau RDV bi-mensuel avant de partir en week-end  … On espère que ça vous plaira !

Cette semaine c’est moi, Manon, qui vous partage ma pépite de la semaine : le chef israélien Yotam Ottolenghi.

Après avoir tanné ma mère, mes amis et mes collègues, voici 3 arguments pour vous convaincre qu’il s’agit d’une vraie pépite :

  1. Courges grillées, choux fleurs rôti, salades colorées et acidulées, … Il cuisine les légumes comme personne: …. Parfait lorsque l’on veut diminuer sa consommation de viande en continuant à se faire plaisir ! Comme il dit « On peut faire plus de chose avec un choux fleur qu’un filet de boeuf »! 
  2. Zaatar, Houmous, Labneh, Shakshuka … Sa cuisine est une vraie invitation au voyage, une cuisine méditerranéenne, résolument moderne, qui sent bon le soleil ☀
  3. Ses recettes sont accessibles, pleines d’astuces et d’associations originales pour « pimper » sa cuisine de tous les jours 👩‍🍳

.Pour vous mettre encore plus l’eau à la bouche, je vous conseille d’écouter son interview dans le dernier podcast « On va déguster » de @FranceInter. La vie est bien faîte. 😌

Ecouter l’interview !

Revue de presse #2

Le lundi c’est #revuedepresse !

Voici 3 infos qu’il ne fallait pas louper la semaine dernière :

 

 

A la semaine prochaine pour de nouvelles infos !

La Chaire ANCA lance son programme connecté sur l’alimentation

Lancement du programme Facileat !

Facileat est un programme innovant et ludique sur le thème de l’alimentation qui se déroulera du 16 avril au 6 juillet 2018 sur un groupe Facebook et un site web dédié.

Ce programme s’intègre dans un projet expérimental : FacilEat4All, qui associe AgroParisTech, l’INRA et la Fondation Agir Contre l’Exclusion. Nous testons l’approche culinaire, et les outils du numérique, et en particulier les réseaux sociaux, comme leviers pour faire évoluer durablement les comportements alimentaires.

Une centaine de personnes ont ainsi été recrutées pour faire partie du projet et de cette étude.


Le programme

Composé de 6 défis à relever individuellement, entre amis ou en famille, il a pour but de donner des clés pour adopter une alimentation simple, saine et savoureuse au quotidien.

Durant toute la durée du programme, des informations courtes, ludiques et pratiques seront proposées aux utilisateurs afin de les aider à relever les défis.

Des fiches recettes

Des astuces vidéos

Des Questions VRAI/FAUX

Et bien plus encore…

LES PARTENAIRES du projet

Ce programme a été conçu par la chaire ANCA dans le cadre du projet FacilEat4All qui associe donc AgroParisTech, l’INRA et la Fondation Agir Contre l’Exclusion.

  • l’INRA pour l’étude des usages et perceptions du programme et de l’outil numérique;
  • La Chaire ANCA, chaire partenariale d’AgroParisTech pour la conception du dispositif pédagogique et des contenus d’information et de sensibilisation ; et l’évaluation de leurs efficacités
  • FACE pour la mobilisation et la coordination des territoires d’expérimentation ainsi que des foyers participants.