Viandes et empreinte carbone

D’après les données Agribalyse.

A noter que les chiffres sont variables selon les études car des facteurs différents entrent en compte comme la méthodologie utilisée pour estimer l’impact ou bien le mode d’élevage : un boeuf élevé en pâturage émet en moyenne moins de gaz à effet de serre qu’un bœuf élevé de manière intensif , en « feed lot ». Certains modes d’élevage présentent aussi des atouts écologiques : les animaux en pâturage entretiennent les paysages, les prés pâturés stockent du carbone.