DESIGN EN BARRE #2

Design en barre, c’est une série en cinq épisodes qui présente des projets qui questionnent, qui réinventent et qui façonnent nos rapport à l’alimentation…

Au menu de ce deuxième épisode :

Le « fait maison » est plus que jamais d’actualité : les réseaux sociaux, les publicités et les innombrables émissions de cuisine nous abreuvent de cette tendance. Ce sont notamment les évolutions sociétales et les avancées technologiques qui ouvrent des horizons quant à nos futurs façons de cuisiner. Alors… cuisine simplifiée et connectée ou reconnexion physique aux aliments, on vous propose aujourd’hui un match entre ces perspectives à travers deux projets radicalement différents.

Roots – 2018 – Amalia Shem Tov

Roots est une série d’outils de cuisine : une meule, un mortier-pilon et des pierres de cuisson. L’utilisation de la pierre et les formes brutes appuient le concept donné à ces objets : un retour à une relation physique et directe aux aliments pour les transformer. Grâce à des matériaux plus récents et à un peu de technique, ces outils sont des sortes d’hybrides entre passé et présent.

👁 C’est cette perspective allant à l’encontre de « l’effortless » qu’on trouve intéressante. Même si on s’imagine mal fabriquer notre farine au quotidien, l’idée de se reconnecter à ce qu’on mange en effaçant la frontière technologique qui nous sépare des aliments bruts nous fait réfléchir. Nos plats préférés seraient-ils les mêmes sans les ustensiles de pointe dont nous nous servons tous les jours ? Ces objets manifestes nous rappellent aussi que la préparation et la cuisson des aliments marquèrent un tournant dans l’évolution humaine et qu’aujourd’hui encore cuisiner et manger sont des actes sociaux et culturels.

A Table for Living – 2015 – Ikea et IDEO

Ce projet est le résultat d’une exploration sur les facteurs sociaux et technologiques qui impacteront nos pratiques culinaires en 2025. Notre futur façon de cuisiner pourrait donc se résumer à travers cette table connectée qui simplifie grandement la vie: elle reconnaît les aliments, propose des combinaisons de saveurs, des recettes d’après ce que vous avez dans votre frigo, elle cuit les aliments et recharge même votre portable.

👁 A table for living est un projet qu’on verrait aisément dans un vieux film de science fiction qui imaginerait les années 2000. Tout comme les voitures volantes, le repas qui se fait tout seul (ou presque) ne cesse de hanter nos esprits. Pour autant, même si les technologies nécessaires pour que ce produit existe soient à portée de main, on ne saurait dire si nos cuisines ressembleront toutes à ça d’ici 5 ans. Bien qu’une telle aide puisse permettre à des personnes de sauter le pas du « fait maison », on se demande ce qu’entraînerait une telle dépendance à la technologie. On n’aurait plus besoin de réfléchir, d’imaginer… on ne pourrait plus faire d’erreurs. Mais alors que deviendrait l’excitation dû à l’attente de goûter un mélange hasardeux d’aliments ? Petit à petit, la cuisine deviendrait mécanique. Parce qu’on n’aurait plus besoin de faire travailler notre imaginaire, les aliments pourraient devenir de simples formes aux goûts divers, là où la simple évocation d’une orange nous plonge en ce moment même dans une profonde réflexion sur notre prochain essai culinaire : une tarte sucrée-salée potiron et orange ou bien un gâteau moelleux à l’orange avec un coeur coulant au chocolat… Le plaisir ne réside-t-il pas aussi dans l’avant-goût ?

Revue de presse #40

Take a break. C’est l’heure de la revue de presse.

Collage ©KarenLynch

On prend du recul cette semaine:

  • Avec ce rapport de 50 chercheurs du CIRAD et de la FAO, pour comprendre en un clin d’oeil les menaces interdépendantes, qui pèsent sur nos systèmes alimentaires : AGRIFOOD SYSTEM AT RISK: NEW TRENDS AND CHALLENGES
  • Avec cette série graphique de @Cut de témoignages d’étudiants sur leurs achats alimentaires « How College Students Spend $100 on Groceries »
  • On s’envole pour Aix, pour l’événement de clôture de SPACE CAMP, qui célèbre les 50 ans d’anniversaire des premiers pas de l’homme sur la lune. L’équipe de la chaire ANCA interviendra pour montrer que gastronomie du futur doit rimer avec durabilité >> Retrouvez toutes les infos sur cet événement SPACE FOOD

We need you !

Bonjour la communauté ! Aujourd’hui, on a besoin de votre aide… 🙌

Vous avez entre 18 et 35 ans, vous utilisez instagram et vous voudriez adopter des habitudes alimentaires plus respectueuses de l’environnement mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? 🍴🌎

Ça tombe bien, notre équipe concocte en ce moment même un programme numérique qui vous donnera les clés d’une alimentation durable ! Et pour construire un programme qui vous soit vraiment utile, on a besoin de vous ! 💪

Alors venez créer avec nous votre programme idéal lors d’un atelier de co-création ! Au menu : convivialité et nourriture (cuisinée par nos soins) pour alimenter votre créativité… 🎉😋

📅 Ça se passera le lundi 2 décembre de 18h30 à 20h30 à AgroParisTech (Paris 5e)

📩 Si vous êtes intéressé(e), vous pouvez nous envoyez-nous un mail à cette adresse: oriane.lesaffre@agroparistech.fr

Et n’hésitez pas à partager notre annonce autour de vous ! 😀

ZOOM SUR L’AGRI-BASHING

On fait le point sur un autre terme à la une de l’actu: l’« Agribashing » 

Par ce terme, certains agriculteurs dénoncent ce qu’ils perçoivent comme un important dénigrement de l’agriculture et de leur métier dans l’espace public, et notamment dans les médias. Si les modes de production conventionnels suscitent depuis longtemps déjà des critiques de la part de multiples organisations de la société civile, les actions à charge d’acteurs militants se multiplient ses dernières années.

Début octobre, le monde agricole se mobilisaient partout en France pour manifester contre cette dépréciation du monde paysan.En parallèle, on a vu émerge une nouvelle catégorie d’agriculteurs 2.0, qui ont décidé de prendre le sujet à bras le corps en utilisant les réseaux sociaux pour communiquer. 

Leur objectif ? Lutter contre les idées reçues et les généralités, en montrant leur quotidien et les réalités de leurs métiers. 

Parmi eux, on vous conseille :

🎥 la très bonne chaîne youtube de Etienne, agri youtubeurre (19k abonnés), qui nous dit tout son élevage laitier, le bien être animal, et ses conditions de travail, 

🎥 le compte twitter de Christelle Bouquet @LaVacaPreciosa, éleveuse passionnée dans les Pyrénées orientales ou encore 

🎥 la chaîne youtube de Théo, Futur éleveur (14k abonnés), éleveur de vaches laitières en agriculture bio, puisque comme il le dit si bien « qui de mieux que les agriculteurs pour parler d’agriculture » 😉 

Matière à penser: Renouer le dialogue entre la société et le système agricole autours d’un discours bienveillant, et constructif tout en restant critique, semble indispensable à l’émergence d’un nouveau modèle qui intègre les préoccupations sociales, économiques, sanitaires et écologiques pour le bien-être de tous. 

A bientôt pour un nouveau décryptage de l’actualité !

PORTRAIT DE… illustratrice et designer graphique !

[PORTRAIT] On continue notre tour des personnes qui gravitent autour de la chaire ANCA, avec le portrait d’une illustratrice et designer graphique Anaïs Ocler !

• Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?
Passionnée depuis l’enfance par les arts visuels et plastiques, c’est assez naturellement que je me suis dirigée vers ma profession de Designer Graphique & Illustratrice. J’ai eu la chance de passer quatre années à l’ENSAAMA Olivier de Serres pour étudier le design graphique puis de travailler pour différentes agences et entreprises. J’ai pu découvrir les différents champs d’interventions qu’offre ce métier, notamment l’animation que j’affectionne particulièrement !

• Pouvez vous nous parler de votre dernière collaboration avec la chaire ANCA?
J’ai collaboré avec la chaire ANCA dans le cadre de le réalisation de l’animation Gaspillage alimentaire : où en est-on ? La vidéo traitait du gaspillage alimentaire, ses facteurs, ses mécanismes et les solutions que nous pouvons mettre en place pour tenter de le résorber. Je suis toujours ravie lorsque ma pratique peut avoir du sens et être engagée au service d’une cause ou d’un enseignement. C’est d’ailleurs un exercice très intéressant que de s’attaquer à un sujet sérieux, parfois compliqué à comprendre, et de l’aborder de manière simple, ludique et non moralisatrice !

• Selon vous, en quoi l’animation est-il un bon moyen de faire passer un message?
L’animation a un pouvoir d’attraction immédiat. Aujourd’hui nous sommes tellement inondés par les images que malheureusement nous finissons par ne plus les intégrer. L’animation à le pouvoir de capter l’attention du spectateur tout en lui offrant les clés de lecture des images qu’il découvre. Elle va générer plus facilement de l’émotion. En donnant vie à l’image et en l’accompagnant de sons ou d’une voix-off, elle entraîne le spectateur dans son histoire.

Si vous l’avez loupée, on vous remet ici le lien de la vidéo sur le gaspillage alimentaire illustrée par Anaïs ; pour découvrir ses autres réalisations, RDV sur son site internet

PEPITE #1 Yotam Ottolenghi

A la chaire ANCA, on aime vous partager nos découvertes, nos coups de coeur, nos pépites… On se dit que si ça nous inspire, cela devrait vous inspirer aussi ! Et comme on y tient à ces pépites, on a décidé d’en faire une rubrique à part entière, un nouveau RDV bi-mensuel avant de partir en week-end  … On espère que ça vous plaira !

Cette semaine c’est moi, Manon, qui vous partage ma pépite de la semaine : le chef israélien Yotam Ottolenghi.

Après avoir tanné ma mère, mes amis et mes collègues, voici 3 arguments pour vous convaincre qu’il s’agit d’une vraie pépite :

  1. Courges grillées, choux fleurs rôti, salades colorées et acidulées, … Il cuisine les légumes comme personne: …. Parfait lorsque l’on veut diminuer sa consommation de viande en continuant à se faire plaisir ! Comme il dit « On peut faire plus de chose avec un choux fleur qu’un filet de boeuf »! 
  2. Zaatar, Houmous, Labneh, Shakshuka … Sa cuisine est une vraie invitation au voyage, une cuisine méditerranéenne, résolument moderne, qui sent bon le soleil ☀
  3. Ses recettes sont accessibles, pleines d’astuces et d’associations originales pour « pimper » sa cuisine de tous les jours 👩‍🍳

.Pour vous mettre encore plus l’eau à la bouche, je vous conseille d’écouter son interview dans le dernier podcast « On va déguster » de @FranceInter. La vie est bien faîte. 😌

Ecouter l’interview !